poitiers

Retour à la page : Poitiers

Petit historique très succinct

L'ancêtre de la carte postale est, au 17e siècle, le billet de visite, qui deviendra par la suite la carte de visite. Au 18è siècle, apparaissent les cartes gravées que l'on envoie par la Poste. Le 19è siècle voit l'apparition de la lithographie, créée officiellement en 1796 par Senefelder. Elle est à l'origine des bristols dits de porcelaine, du fait de leur aspect. Ils firent fureur en Belgique et dans le nord de la France au début du 19e siècle. Les cartes-postes existaient en France avant 1856, utilisant dessins, gravures, lithographies, mais jamais encore de photographies. La photographie naît officiellement en 1839, lorsque l'Etat français rachète les inventions de Daguerre et Niepce : le procédé de Nicéphore Niepce, le Diorama de Daguerre et le brevet du Daguerréotype. Ces daguerréotypes, sur papier ou sur métal, sont des positifs, qui ne peuvent être tirés qu'à un unique exemplaire. Il faudra attendre 1841 pous que William Foix Talbot invente le négatif. Ce procédé est développé par différents inventeurs et en janvier 1847, Blanquart-Evrard présentait son propre procédé à l'Académie des Sciences. Dès 1850, il peut obtenir plusieurs centaines de tirages à partir d'un seul négatif. A cette époque sortent des ouvrages avec des photographies collées. De nombreux procédés se succèdent, trop long à énumérer dans ce résumé. Il faut retenir de manière synthétique qu'il y a des procédés en creux ( c'est le cas de la phototypie, de la collotypie ou de l'héliotypie par exemple) et des procédés en relief (tels le simili ou la photozincogravure.) Parallèllement, l'administration des Postes a mis en place entretemps la Poste rurale à la date du 1er octobre 1830. La taxe postale permet, par le paiement des lettres, le bon fonctionnement du service du transport du courrier. Apartir du 1er janvier 1849, cette taxe postale est matérialisée par la création du timbre-poste, une petite révolution. La Poste française accepte officiellement la correspondance à découvert en 1856. Deux repères sont importants à noter au niveau des Postes : la création du télégraphe en 1844 et celle du téléphone en 1876.

 


Gérard SIMMAT
18, rue Cornet
86000 Poitiers
Tél. : 05 49 88 73 77
Port. : 06 77 04 53 57
Fax.: 05 49 61 72 76
Envoyer un email
Crédits | Mentions légales